Mes principes pédagogiques

 

Respect de la personne :
- S'adresser à un égal plus qu'à un élève.
- Être bienveillant.
- Se montrer ouvert aux propositions de l'élève.
- Respecter les rythmes et les besoins de l'individu : l'apprentissage ne suit pas une ligne continue, mais une courbe faite de progressions et de régressions.
- L'erreur n'est pas une faute, mais une étape nécessaire à l'assimilation de tout savoir.

Renoncer aux dogmes pédagogiques :
- Chercher une méthode adaptée à chaque élève plutôt que reproduire une même tradition pour tous.
- Toujours être à l'écoute des innovations en sciences de l'éducation.
- Nourrir la motivation plutôt qu'imposer des devoirs
- Favoriser la mise en activité de l'apprenant grâce à la réalisation de projets.
- Mettre l'élève en situation de réussite

Humanisme :
- Apprendre quelque chose, c'est toujours apprendre un peu d'humanité.
- Tout enseignement a pour vocation de construire une société pacifiée, composée d'individus épanouis et quel que soit l'apprentissage auquel on s'adonne, celui-ci doit prendre en compte cet objectif, y contribuer, et en appliquer les valeurs.
- Toute forme d'enseignement qui réfreinerait l'éclosion de ces valeurs humanistes doit être proscrit.
- Compétition, culte de la performance, servitude et négation des individualités sont donc incompatibles avec la pédagogie.
- La laïcité constitue un garde-fou essentiel.